Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l’accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

La Corrosion.

Corrosion longerons.

Les longerons

En règle générale ils sont assez bien conservés. La Fuego comme toutes les Renault soufre de beaucoup de problème de rouille mais le plus souvent il n’y a pas trop de mal

Chez Renault il y avait deux types de conception pour ce qui est des coques : a savoir les coques type r16 super voiture rarement très attaquée en surface mais trouvez en une dont les longerons sont intacts ???
L’inconvénient de ce type de construction c’est qu’un véhicule pimpant au dehors peut se révéler cuit en dessous.

En regle généralela Fuego n’a pas ce genre de vice car elle est construite sur une plate-forme type r12 (J’en parlais plus haut) La R12 est un véhicule souvent pitoyable en surface avec de nombreux points de rouilles disgracieux mais rarement rédhibitoire quant a la sécurité et la solidité. IL s’agit plus de problèmes esthétiques que de sécurité. Chance pour nous autre mordus de Fuego elle reprend les mêmes avantages, mais malheureusement les mêmes inconvénients. Aussi si vous achetez une Fuego il faut savoir qu’il faudra vous battre pour conserver l’esthetique, c’est important quant même et ça peut finir par coûter cher. Comme toute règle générale il y a des exceptions. Pour l’instant de toutes les Fuegos que j’ai croisé depuis 10 ans les 6 qui me reste et une 7 ieme que j’ai désossée dans les premières années aucune n’est partie par les longerons.

Toutefois il y a un risque et de taille c’est les longerons de roue arrière autour de l’emplacement du cric en général c’est difficile a voir car il reste souvent la couche de blaxon et si on ne gratte pas un peu on ne le voit pas forcément. La corrosion part de là et gagne progressivement le longeron arrière qui tient la roue (rien que ça !).C’est un peu comme sur la r5 ou la R4 qui souvent partaient par-là.
pour illustrer ce risque voici ce qui se passe sous ma titine j’ai fais le nécessaire pour freiner tout ça mais on est jamais sur que de freiner et c’est stopper qu’il faudrait faire .
en principe avec le traitement ça ne bouge pas trop depuis deux ans. pour y voir vraiment il m’a fallut laisser l’image assez grosse désolé pour l’attente ....

JPEG - 158.8 ko

dans la série les points faible du soubassement de la fuego je voudrais le support de cric.
un des problème assez systématique de la fuego est le support de cric avant qui est tordu dans la plupart des cas .. ça peut venir d’un cric rouleur ( ou autre ) mal positionner qui a tordu le longeron qui relie le support de cric au longeron principal.
Ou bien tout simplement la rouille qui a fragilisé votre support qui se tord petit a petit a chaque levage. chaque fois que c’est possible utilisez des planches sous le longeron principal ou un truc de ce genre.... les dégâts ici sont parfois impressionnants.
ici bien que pas super , ça reste " raisonnables " souvent c’est bien pire !!

JPEG - 62.2 ko

Pour finir et résumer la Fuego pardonne en général bien au temps mais attention au vice caché j’ai ça sur ma turbo diesel et je vous garantis qu’au prix generalement demandé pour ces exemplaire c’est quand même énervant de se retrouver avec des soubassements douteux

Les bas d’aile avant

JPEG - 22.5 ko

Toulours comme la R12 sa grande sœur la Fuego rouille tout le long de l’aile verticalement en remontant du côté du pare-brise. Souvent la corrosion est assez importante voire perforante mais un démontage de l’aile permet de traiter ou de combler de façon efficace. Méfiez-vous à l’achat on peut se trouver avec une aile parfaite et la rouille peut-être déjà installée. Pensez à ouvrir les portes lors de l’achat et regardez bien a la jointure entre l’aile et la carrosserie.
C’est par-là que ça commence tout le long de la carrosserie entre les deux. IL est difficile d’effectuer une réparation partielle sans démontage de l’aile comptez le dans votre estimation du prix de revient. retour dessin

L’extremité de l’aile avant vert le clignotant

JPEG - 20.6 ko

C’est un des points de rouille systématique de la Fuego souvent cela vient de manque de précaution lors du nettoyage.
J’en parlais à propos de l’Ariane la meilleure façon d’éviter la rouille c’est la prévention pensez à toujours passer le jet d’eau ou le kärch.. sous l’aile en direction de l’avant vous n’avez pas idée de la m____ que vous allez faire tomber. Tant que j’y suis continuons le nettoyage de la Fuego. Une fois fait l’avant procédez de même pour la partie arrière de l’aile pour protéger le haut de l’aile et le bas de montant de pare-brise. IL est important également de passer la main tout autour de l’arrondi de l’aile au-dessus de la roue car il s’amasse pas mal de terre ici.

Ce qui est valable pour l’avant l’est aussi mais plus crucialement encore pour le passage de roue arrière ne finissez jamais un lavage sans passer la main autour de l’arrondi c’est indispensable sinon bonjour la rouille et adieu l’esthétique. EN plus de ça si vous pensez à donner un coup de jet sous les bas de caisse c’est bizance. Encore un détail et on aura finit le lavage ; si vous avez la chance d’avoir accès à une fosse de temps en temps il est bon de vérifier avec un fil de fer si les trous d’évacuation d’eau des bas de caisse ne sont pas bouchés. C’est important surtout celui du petit coffre arrière là où se trouve le cric sur certains modèles.

Mais revenons à mon extrémité d’aile avant ça commence par une boursouflure entre le bout de l’aile et la carrosserie. Ensuite la boursouflure laisse la place a un trou et l’aile se perfore mais elle entraîne avec elle le support d’aile de la coque qu’il faudra reprendre avant de remonter une aile saine sous peine de voir revenir le problème très vite.
IL y a plusieurs solution dont une est de greffer un bout d’une autre Fuego plus saine ou de refaire un bout de support pour réaliser une étanchéité suffisent pour protéger l’aile et du coup la coque.

L’autre point critique c’est l’angle de l’aile elle-même qui se perfore parce que vous n’avez pas assez passé le jet d’eau pour éliminer la boue qui s’accumule (vous ou le propriétaire d’avant ou... c’est pas de chance )
En principe il faudra démonter l’aile pour pouvoir sabler et traiter antirouille phosphatant (celui qui noirci la tôle) par exemple de toute façon lorsqu’on arrive à ce stade de la rouille le support est attaqué et vous serez obligé de démonter pour la greffe : faites d’une pierre deux coups.
retour dessin

Le bas du montant de pare-brise

C’est un défaut qui ne semble pas très fréquent mais je l’ai constaté plusieurs fois. A l’image de la R18 qui rouille en haut de l’aile prés du pare-brise très souvent de façon spectaculaire, il arrive que la Fuego rouille au bas du montant de pare brise dans la dernière partie qui vient faire la continuité avec le capot.

Souvent cela vient d’un changement d’aile qui a été effectué sans remettre suffisamment de joint entre l’aile et la coque pour éviter que la boue pénètre. Le problème vient du fait que le bas de montant de pare brise possède une ouverture coté aile de 8cm par 2 ou 3 cm et que la boue pénètre par-là pour stagner ici et c’est gagné !

en principe il existe une tôle rivetée qui s’intercale entre l’aile et la coque pour faire office de deflecteur et empecher la boue de penetrer tout en laissant la ventilation nescessaire au montant de pare-brise ( fêches du bas ) :
IL est donc important lorsque vous tombez une aile de faire ce qu’il faut pour éviter ça sinon c’est dur a ravoir et ça nuit à la solidité de la coque. La premiere des verification et d’etre sur de ne pas oublier cette fichue tôle lors de la repose d’une aile par vos soints ou au moins verifier sur la fosse que ces deux tôles de protection sont bien presentes sur votre fuego. Voila ce qu’on a parfois la surprise de trouver aprés depose d’une aile :
HEUUUUUUU !!!!!! quelqu’un a vu ma plaque ????????

sur la photo on devine bien le trou de 2 ou 3 cm sous le montant qui dans ce cas là est complettement exposé a la boue !!! ( voir flêche )

Bref,Il vaut mieux rater le passage de roue ou le bas d’aile que ça car c’est quand même ce qui vous protège en cas de tonneau. L’ouverture 8/3 a ses inconvénients mais elle a aussi un sérieux avantage qui est de vous permettre de sabler pour traiter de l’interieur. C’est vrai ça fait démonter l’aile mais un traitement de l’extérieur est purement et simplement illusoire. Un peu de temps et de courage, une aile ça se démonte et puis c’est bien le diable si le bout de l’aile n’est pas attaqué, proffittez en pour faire la totale.
retour dessin

le capot

La rouille n’est pas le principal problème du capot de la Fuego. En général c’est vers l’extrémité la plus basse que la rouille se dépose. ça n’est pas trop envahissant mais lorsque cela se produit c’est assez pénible a réparer car il s’agit de doubles tôles et on a du mal a traiter la rouille du fait même qu’elle est inaccessible.

mais on s’en sort à peu prés et puis un capot ça se change même si c’est très dur a trouver si c’est un modèle équipé de la bosse centrale.

Etant donné la difficulté de trouver ce genre de capot je tire une sonnette d’alarme

allllaaaaaaaaaaaaarme !!!!!

Attention vous risquez d’êtres tentés par l’achat d’un capot qui a légèrement touché en vous disant qu’un peu de masticage en plus n’est pas dramatique ! . FAUX Le capot de la Fuego a une sale manie qui est de se décoller au niveau de la tôle de renfort interieure. Deux conséquences a cela :

Ils vibrent à grande vitesse et ça fait meme carrément peur si vous fixez votre attention sur le phénomène

Autre défaut, ils sont souvent déformés alors que le coup ne semblait pas spectaculaire. La conséquence c’est que vous risquez même de ne pas pouvoir le monter correctement sur le véhicule. (Impossible de régler la fermeture notamment.

Donc : un capot d’occase touché et mastiqué OK mais pas cher et surtout jamais sans réaliser un montage a blanc avant d’y bosser et avant de repeindre.

retour dessin

Passages de roues arrières
Toujours pareil que la 12 la bête noire de presque toutes les Renault c’est ce fichu passage de roue arrière. ON a beau y traiter ça revient très souvent ou alors il faut déployer des moyens considérables. J’en parle a propos de l’Ariane le hic c’est les doubles tôles sans accès possible. Heureusement la Fuego est pas mal sur ce point car on peut passer par la garniture arrière là où se trouvent les haut-parleurs et traiter régulièrement en pulvérisant tout ce qu’il y a de plus toxique comme anticorrosion.

Je me demande même s’il n’y a pas moyen de sabler par l’intérieur. J’avais ce problème sur ma TL au début et j’ai procédé en pulvérisant un paquet de Rustol antirouille pénétrant et en rognant la partie rouillée a la disqueuse. esthétiquement la réussite est moyenne car un trait de rouille est ressorti un peu comme sur mon capot d’Ariane mais ça va faire 5 ans et ça n’est jamais allé plus loin. Pas si mal je trouve.

Bien sur la meilleure solution serait de changer tout le panneau mais je ne sais pas si on en trouve encore chez Renault et puis c’est une très grosse réparation. On peut aussi faire une greffe du passage de roue lui-même mais c’est du boulot et des connaissances ainsi que du matériel que souvent nous n’avons pas. Une chose est sure lors de l’achat de votre Fuego pensez à passer la main tout le tour du passage de roue arrière comme pour le lavage : si vous sentez des aspérités ou pire des traces de fibre de verre méfiance l’aspect extérieur peut cacher des dégâts important et suivant qui a effectué la réparation cela tiendra plus ou moins longtemps. retour dessin

les bas de portes

la première chose a faire, et c’est valable pour l’ensemble du véhicule : c’est de déboucher d’urgence les trous d’évacuation d’eau et de vérifier impérativement les joints extérieurs de vitre. c’est par-là que l’eau pénètre et c’est l’absence d’évacuation de l’humidité qui déclenchera fatalement la rouille. En général l’attaque n’est pas très virulente mais si c’est le cas préférez le remplacement pur et simple de l’élément plutôt que de passer du temps sur une porte trop attaquée qui risque si vous vous êtes loupés ; de transmettre la corrosion à la coque qui elle ne se remplace pas. pour traiter il faut enlever les garnitures et traiter recto et verso. Petit conseil important : a chaque fois que vous défaite une garniture sur la Fuego prenez grands soins au remontage de l’accoudoir quitte à changer les clips de fixation s’ils ont du jeux.
Le point faible des portes ce sont les retenue de butée d’ouverture maximum qui ont tendance a casser et la porte va buter contre l’aile causant des dégâts souvent compliqués a réparer et parfois définitifs si la porte est allée trop loin. Il faut savoir qu’une porte qui est allé trop loin ou qui a frappé l’aile de façon régulière risque d’avoir faussé le support de portière de la carrosserie et si c’est le cas il devient impossible de régler correctement la porte et on obtient des fuites d’air bruyantes lorsqu’on roule et qu’il est très difficile de corriger. Une des causes de rupture des retenues de porte c’est l’accoudoir mal refixé qui se déboîte et vous ne parvenez pas a retenir la porte (mal fermée par exemple) qui va donc arracher la goupille ou même la retenue elle-même